Pate de coing recette fait maison

pate de coing recette-desserts-le coing-fruit

 Pate de coing recette fait maison

La pate de coing, une belle douceur d’enfance pour mon mari. Moi je reconnais que la pate de coing je n’aime pas ça … Alors quand il revenu avec une pleine cagette de coing qu’il avait ramassé en pleine campagne, je me suis dit :

 

«Mais qu’est ce que je vais en faire»

Et là mon mari me dit ben on va faire de la pate de coing !

«QUOIIIIIIII ?!?!?» Mais je sais pas en faire moi !

Et puis, c’est ma belle-mère qui faisait la pate de coing (même si c’est la seule chose qu’elle savait faire)

Wahou, bonjour la pression !

Alors j’ai cherché sur internet pour voir comment j’allais me sortir de cette galère !

Après des heures et des heures de recherches … (oui je sais j’exagère, quoi que…)

Il en est ressorti MA RECETTE !

 

 

Oui ma recette, parce celle que j’ai fais, c’est pas du tout une recette précise. Mais j’ai fais ce qui me paraissait être le plus simple, car c’est une recette qui prend du temps ! Alors si en plus, il faut peler les coings … C’est trop pour moi ! c’est super dur un coing ! C’est que ça se laisse pas faire cette bête là …

pate de coing recette-desserts-le coing-fruit

  • En plus il fait son malin, mais il faut le reconnaitre c’est pas super beau un coing ! Donc une fois décidé avec mon mari de la marche à suivre… Ben oui c’est pas le tout de les ramasser, de les ramener mais il a fait cette recette avec moi. Non mais il aurait plus manqué que bibi ce tape tout, toute seule !

Attendez il y avait quand même 5 kg de coings

  • Donc en premier lieu il faut essuyer les coings pour enlever le velours qui les recouvre! Et oui le coing aime se faire bichonner.
  • Donc une fois que les coings sont bien brillant, on les a coupé en 8 en laissant la peau et les pépins.

Je vous avais dit que j’avais simplifié la recette !

  • Prendre un grand faitout, le remplir d’eau et y plonger les morceaux de coings et compter 20 minutes de cuisson dès l’ébullition.
  • Ensuite les égoutter et les passer au moulin aux légumes avec une grille fine.
  • Ou comme moi dans mon robot Kenwood qui du coup, fait le boulot pour moi.

Vous obtenez une belle purée bien fine et lisse!!!

pate de coing-blog-fruit de saison-automnepate de coing préparation

  • Une fois la purée obtenue, on la pèse pour savoir combien de sucre il faut mettre. Normalement c’est autant de sucre que de purée de coing!!! Même si j’aime quand c’est sucré là je trouvais que ça faisait trop 🙁 Donc comme il nous restait 3 kg de purée de coing, on a mis 2,5 kg de sucre.
  • On a pris 2 faitouts pour les faire cuire, car vous avez du le remarquer sur les photos il y en a une plus claire à laquelle on a rajouté une gousse de vanille ! Et oui rappelez vous je n’aime pas ça moi la pâte de coing, donc je me suis dis je vais essayer d’adoucir le gout ! Donc moi j’ai fais cuire 1 kg de purée et mon mari (l’homme avec des muscles) les 2 autres kilos.
  • Car il en faut des muscles, c’est moi qui vous le dis!!! C’est la qu’il vous vaut mieux avoir du temps devant vous!!! Car le coing aime se faire désirer et la cuisson est trèssssssss longue ! Il faut remuer, remuer et remuer encore jusqu’à ce que la purée épaississe et se décolle des parois de votre faitout ! Pour ma pâte de coing il a fallu que je la remue pendant 3/4 d’heure sans arrêter 🙁 Et mon mari lui pendant 1h !
  • Ensuite l’étaler dans un plat ou dans la plaque du four recouverte d’une feuille de papier de cuisson. Et la laisser refroidir pour qu’elle se fige et laisser là se reposer pendant 24h. Alors oui c’est long à cuire, c’est long d’attendre avant d’y gouter.

Mais franchement ça vaut le coup!!!

coing-pate de coing-cuisine-blog

Et oui moi qui gardait un souvenir en tête de ce bout de pâte avec un gout affreux et bien là

 » Je me suis régalée « 

Elle était très bonne (meilleure que celle de ma belle-mère) alors c’est vous dire !

coing recette-desserts-pate de coing-fruitpate de coing en cubes

Franchement ça donne envie, on était content de nous pour une 1ère fois elle est EXTRA ! Aussi bonne avec ou sans vanille, avec ou sans sucre … Un dessert d’antan comme on aime, ça a du bon les traditions !

Et pour la fin une petite astuce

  • Découper la pâte de coing en bandes, les envelopper dans du film transparent et Hop au congélateur.
  • Et quand l’envie vous prend vous sortez votre morceaux et 20 min après vous vous régalez comme si elle venait d’être faite !!!
  • C’est pas beau ça 🙂

Alors ne restez pas sur des réticences anciennes comme moi et profiter d’en faire tant qu’on en trouve encore !

pate de coing-blog-fruit de saison-automne

 

___________________________________________________________________________________________________

ARTICLES SIMILAIRES

Recette du sorbet aux coings bio accompagné de pâte de coing
Sorbet aux coings
Cuisine Bio, charlotte aux raisins et pâte de coing
Charlotte aux raisins et pâte de coing
Pâte de coing vanille et cannelle pour un dessert d'enfance - Kaderick en Kuizinn©
Pâte de coing à la vanille et cannelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«Toutes les œuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l’auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle.Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont, par conséquent, interdits sans autorisation du titulaire des droits.»

petite banniere cadre newsletter blog kaderick en kuizinn
Abonnez vous à la Newsletter située en dessous du bloc commentaire !

=== Bonne journée, Eric et Kty ===

28 commentaires Ajoutez le votre

  1. Laurent dit :

    Supplice d’automne… J’adore la pâte de coings, encore plus que la gelée d’ailleurs.

    1. kaderick dit :

      mais un bon supplice!!! 😉
      Bienvenue sur mon blog!!!

  2. Mlle Pigut dit :

    Ahhh souvent on pense ne pas aimer quelque chose parce qu’on en a la souvenir d’un « mauvais » produit quand on était petit et quand on tente la recette soi-même quelle surprise!
    En tout cas, bravo pour tout ce boulot, ouah heureusement que tu as finalement aimé le résultat!

    1. kaderick dit :

      oui heureusement sinon je crois que j’en aurais été dégoutée à vie!!! mdr 🙂

  3. Alex dit :

    HUMMMMM !!! ça à l’air trooooop MIAM !! :)))

    1. kaderick dit :

      merci Alex 🙂 et bienvenue sur mon blog!!!

  4. PHILO dit :

    Félicitations comme c’est vraiment du boulot mais c’est parfaitement réussi !

    1. kaderick dit :

      merci Philo c’est clair c’est du boulot mais quelle récompense après 🙂

  5. Je te dis un grand BRAVO, car la pâte de coing est très difficile à réussir.
    Moi j’adore cela, mais malheureusement je ne suis jamais arrivée à la réussir aussi bien que toi.
    Je les déguste derrière mon écran…..
    Encore bravo

    1. kaderick dit :

      merci c’est très gentil 😉
      je coquelicote là!!!
      on va dire que c’est la chance de la 1ère fois 😉
      bonne dégustation visuelle alors!

  6. Victoria dit :

    Miaaaaam… Non mais je t’admire vraiment, tu m’as donné envie d’en faire, mais je crois que je n’aurais jamais le courage de passer autant de temps à remuer et attendre que ça cuise !!
    Ca a l’air délicieux en tous cas 🙂

    1. kaderick dit :

      c’est une bonne excuse pour passer du temps avec ton chéri en cuisine 🙂

  7. J’adore la pate de coing je n’en ai pas fait encore cette année car là je suis en pleine préparation de mon déménagement donc dès que je suis installée dans mon chez moi j’en profiterai 😀

    1. kaderick dit :

      bon déménagement ma belle 🙂

  8. Danielle dit :

    Bonjour,
    Votre récit m’a rappelé mon expérience datant à peu près de la même période… après avoir reçu en « cadeau » 5kg de coings.
    Sauf que j’avais mis mes 3kg dans le même faitout et que deux heures et demi après j’y étais toujours et il y en avait partout dans la cuisine!! et une semaine après mon bras était encore douloureux.. nous avons beaucoup ri aussi.
    Habituellement je fais mes pâtes de fruit en 15mn (fruits, pectine et glucose), là j’ai trouvé que c’était un peu long, mais quel délice!
    Bon, j’ai un an pour m’en remettre!
    Vous ne parlez pas de la gelée, vous avez jeté l’eau de cuisson?
    Merci pour votre joli blog que je découvre
    Bonne semaine
    Danielle

    1. kaderick dit :

      Je vous comprends 3 kilos pendant 2h30 quel courage!!!
      Non je n’ai pas gardé l’eau de cuisson ;-(
      Ravie de vous accueillir sur mon blog Danielle 🙂

  9. julia dit :

    j’adoore la pate de coin!

    1. kaderick dit :

      maintenant moi aussi 🙂

  10. pénélope dit :

    Merci pour cette belle recette !
    ma pâte est terminée, l’astuce congélation est top car j’ai une grande quantité, je ressortirai le tout à noël 😉

  11. Gut dit :

    Elles sont juste parfaites !! On ne dirais jamais que c’est une première ! trop bien réalisées çà tous les niveaux !! Bravo ma Cathy ! gros bisous !Merci d’avoir réouvert ton com !!!

  12. tulipe_isa dit :

    j’adore le coing en gélée avec mon fromage, enfin surtout avec un bon camembert qui sent fort!!! je n’ai pas trouvé encore de coing cette année, mais je ne fais pas de pate de coing, avec ma tendinite annuelle, je limite les efforts, je ne fais que de la gelée!!! bonne journée, bizz, isa

  13. Evelyne dit :

    Bonjour,
    Pour ma part je ne me risque plus à cuire la pâte de coings à la casserole ; une fois le sucre fondu dans ma casserole, je mets la pâte sur une plaque à four et je faire cuire dans le four 1h30 à température 100°.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *